Avoir son propre cheval

Achat d'un cheval

L'achat d'un cheval n'est pas une décision à prendre "à la légère". Pour vous aider à voir si vous êtes prêts ou non à en accueillir un, munissez vous d'un stylos, d'une feuille de papier et faites ce petit test :

    1) Chaque jour sans exception, vous devrez prendre beaucoup de temps pour vous occuper de votre cheval, avez vous prévu un horaire sur votre emploi du temps ?

    2) Etes vous prêts à vous engager à tenir cet emploi du temps ?

    3) Pourrez-vous assurer votre travail ET cet emploi du temps ?

    4) Avez-vous un assez bon niveau pour prodiguer au cheval les soins dont il a besoin ?

    5) Avez-vous réfléchi à l'endroit ou vous allez le loger ?

    6) Dans tout les cas, pension, pré, dans le jardin... Aurez-vous assez d'argent pour l'entretenir ?

    7) Si un jour vous partez en vacance, avez-vous réfléchi à qui gardera l'équidé pendant votre absence ?

    8) Cette personne est-elle d'accord ?

    9) Avez-vous envisagé des solutions pour pouvoir l'entretenir jusqu'à sa mort ? :

        - Par rapport à l'argent

        - Par rapport au matériel

        - Par rapport à l'âge

    10) Si il arrive un jour que votre cheval soit gravement malade ou blessé, et que les frais vétérinaires coutent extrémement cher, arriverez vous à trouver beaucoup d'argent TRES rapidement ?

    11) Sinon, aurez-vous le courage de faire euthanasier votre cheval ?

    12) Si jamais le cheval a un problème avec le dressage par exemple ou une rééducation à effectuer, saurez-vous le faire ?

    13) Sinon pourrez-vous faire appel à un professionnel ?

    14) En cas de problème familial ou de santé, savez-vous comment vous allez continuer à assumer l'entretien du cheval ?

    15) Si vous êtes étudiant : savez-vous qui va s'occuper du cheval pendant vos études ?

    16) Avez-vous fait un budget prévisionnel de ce que le cheval vous coutera ?

    17) Est-ce que tous les membres qui vous entourent sont d'accord avec cet achat ?

    18) Avez-vous un lieu ou mettre le cheval en cas de problème avec votre endroit habituel ?

    19) Votre cheval aura-t-il de la compagnie ?

    20) Les clôtures sont-elles adaptées à un cheval ?

    21) Le cheval que vous souhaitez acheter convient-il parfaitement à l'activité que vous sauhaitez pratiquer avec lui ?

    22) Connaissez-vous un professionnel prêt à vous aider en cas de problème ?

    23) Avez-vous un moyen de transport du cheval dans l'urgence ?

  24) Et enfin, jurez- vous solennelement que jamais vous n'abandonnerez ou ne maltraiterez votre équidé ?

 

    Si toutes les réponses à ces questions sont "oui" alors vous pouvez prendre en charge un cheval, si il y a ne serait-ce qu'une seule question à laquelle la réponse ne soit pas formellement positive, alors c'est que vous n'êtes pas prêt à accueillir un cheval ou un autre équidé. Il vaut donc mieux régler le(s) problème(s) puis enfin réaliser votre rêve... Bonne chance !

Comment trouver "le bon" ?

 Le candidat idéal :

 

    Un poulain, c'est craquant, mais le dressage ne s'improvise pas ! Un petit poney, c'est bien pour débuter, mais les enfants vont grandir, et lui non... Pour choisir, prenez en compte votre niveau d'équitation (un prochain texte devrait traiter de ce sujet), les futures conditions de vie de votre cheval, les activités que vous allez mener avec lui (randonnées compétitions)...

 

Ou le trouver ?

 

    Dans les foires et les salons, vous aurez pleins de possibilité de voir plein de races différentes et d'interroger les éleveurs. Vous avez choisi ? Visitez les élevages, lisez les petites annonces spécialisées ...

 

Ne pas se tromper :

 

    Recommandé : Faites vous aider par un professionnel ou un cavalier plus confirmé que vous pendant vos démarches, et essayez le cheval avant de l'acheter (sauf au cas ou l'élu serait un poulain).

    Indispensable : Avant l'achat, demandez à un vétérinaire d'examiner le cheval. Il vérifiera qu'il n'est pas malade, qu'il n'a pas de vices cachés (boiteries, tics...), que ses vaccinations sont à jour. Assurez vous qu'il est identifié, c'est obligatoire.

L'abattoir

    Avis aux personnes irrespectueuses de la nature, de ses richesses, de sa beauté : UN ANIMAL EST UN ETRE VIVANT !!!!!!!!!! Il est interdit en France de maltraiter et de tuer un animal SAUF EN CAS DE LEGITIME DEFENSE et pour les sociétés autorisées :

- Expérimentation animale

- Abatoirs

ATTENTION : Ne croyez pas que nous soyons pour ces deux choses nous citons ici simplement la loi.

 

    Mais venons-en à ce qui nous intéresse ici : Pensez-vous sincérement que vendre un cheval à la boucherie soit une solution pour se débarasser de son compagnon ? Aurez-vous la conscience tranquille après avoir fait cet acte ? (Si la réponse est "oui", nous vous conseillons grandement d'aller voir un psychologue).

    Ce qu'il faut savoir, c'est que tuer un humain est un meurtre, tout le monde en est conscient ! Mais tuer un animal est AUSSI un meurtre de MÊME ampleur puisque d'après le dictionnaire les mots suivants signifient :

TUER : Causer la mort d'un être vivant.

MEURTRE : Action de tuer volontairement un être vivant.

ASSASSINAT : Meurtre prémédité d'un être vivant.

    Hors comme nous l'avons dit ci-dessus, un cheval (comme tout autre animal) est UN ÊTRE VIVANT ! Donc si vous envoyez un animal à la mort, vous êtes un assassin et un meurtrier.

   Autrement dit, si vous n'avez pas réfléchi au fait que prendre un cheval est couteux etc... l'abattoir N'EST PAS UNE SOLUTION. Si il faut absolument se débarrasser de l'animal au plus vite, il existe les associations, les petites annonces et pleins d'auttres choses. Ce n'est jamais la faute du cheval si il est envoyé à la mort, il n'a pas choisi cette situation donc ayez un minimum de coeur, et empêchez ça !

Création gratuite et facile

Créer un site web facilement