Avoir son propre cheval

Budget d'un cheval chez soi

Avoir un cheval chez soi coute environ 45€ par mois pour la nourriture, l'eau... au printemps et en été. Mais l'hiver cela revient à 75€ par mois avec le foin et les compléments. Il faut rajouter environ une pierre de sel par an à environ 10€. Bien sûr il peut y avoir des imprévus : des maladies qui peuvent revenir à plus de 10 000€.

Budget d'un cheval, autres options pour s'occuper d'un cheval

Budget d'un cheval en pension

Là, il n'y a qu'à payer le prix de la pension qui peut varier selon les régions et la qualité des installations de 50€ par mois à plus de 500€ !

Dépenses prévues dans tous les cas

Que vous soyez randonneur ou cavalier de concours, propriétaire de poney sans origine connue ou d'un crack au pedigree prestigieux, certaines dépenses sont indispensables :

> Entre 40 et 80€ pour la visite vétérinaire annuelle avec les vaccins : tétanos et grippe équine au minimum.

> Entre 30 et 100€ pour deux vermifuges minimum par année soit un tous les 6 mois.

> Entre 50 et 100€ pour le maréchal toutes les 6 à 8 semaines.

> Entre 30 et 80€ pour la dentisterie avec une visite par an minimum.

 

Il ne faut pas oublier de compter la pension ou le prix d'un cheval chez soi. Dans nos cas :

> un cheval chez soi revient à environ 1000€ par an.

> un cheval en pension revient environ à 1600€ par an.

Autres options pour s'occuper d'un cheval :

La demi pension

Monter  et s'occuper d'un cheval comme si c'était le sien quelques heures par semaine est une solution bien tentante... A condition de trouver la bonne monture et de bien s'entendre avec son propriétaire.

La demi pension est un arangement entre deux personnes. L'une est propriétaire qui n'a pas assez de temps ou pas assez d'argent pour s'occuper seule de son cheval. Elle propose donc de partager son cheval avec une seconde personne qui paiera une partie des frais du cheval mais qui pourra s'en occuper comme s'il était à elle.

Les questions qu'on se pose :

    1) C'est cher ?

Tout dépend du cheval ou du poney et de l'endroit ou il est en pension. Vous pouvez payer la moitié, les deux tiers, le tiers, voire le quart de la pension. Le plus souvent, le demi pensionnaire participe aux frais courants : tonte, ferrure, vermifuge, ... Les frais dus à une maladie ou un accident sont à la charge du propriétaire, sauf si l'utilisateur a commis une fate à l'origine de ces problèmes.

    2) Comment trouver une demi pension ?

Le mieux est d'en parler à un professionnel qui connait des propriétaires et pourra vous mettre en relation avec eux. Vous pouvez aussi mettre des petites annonces dans les clubs et les écuries de propriétaires.

Conseil : Essayez le cheval au moins deux ou trois fois et vérifiez que vous vous entendez avec lui dans tous les domaines.

    3) J'ai le droit de faire toutes les activités ?

Tout dépend de ce que vous avez convenu avec le propriétaire. Tout doit être marqué dans un contrat.

    4) J'ai le droit de monter combien de fois par semaine ?

A vous e convenir avec le propriétaire les jours ou vous pouvez monter. Souvent, le demi pensionnaire monte deux ou trois fois en semaine et une fois le week-end. Là encore; tout doit être bien défini dans le contrat avec le propriétaire.

   5) Quand je pars en vacances, je continue de payer ?

Oui, car le cheval continue de manger ! C'est l'intérêt de la demi pension : elle permet à chacun de pouvoir prendre des vacances sans que le cheval ne souffre d'une absence.

    6) Puis-je prendre des cours avec le cheval ?

La plupart du temps, le propriétaire en sera ravi si c'est avec un moniteur qui a bonne réputation (et non pas une "vague connaissance") : il a tout intérêt à ce que vous progressiez et à ce que son cheval soit travaillé dans le bon sens.

Test, la demi pension, êtes-vous prêt ?

Je choisis le bon cheval :

A) Je jette mon dévolu sur Espoir, un trakehner de six ans qui mesure 1m80. ses allures sont exceptionnelles même s'il est difficile à contrôler et pas encore très bien dressé.

B) Je me tourne vers Hugo, un joli selle-français de 13 ans, qui sait tout faire et va me permettre de progresser sans stresser.

Je connais le propriétaire :

A) Je le déteste ! Je trouve qu'il monte vraiment mal. En plus il se prend pour une star.

B) Le propriétaire du cheval est très sympa et partage ma vision de l'équitation.

Je sélectionne mon embouchure :

A) Je choisis mon embouchure sans demander l'avis de quiconque. Même chose pour les enrênnements.

B) Je prends la même embouchure que son propriétaire. Si j'ai envie d'en essayer une autre, j'en parle avec lui.

Je monte :

A) Quand cela me chante ! Je n'aime pas les contraintes...

B) Les jours convenus et je préviens lrsque je ne peux pas venir.

Côté organisation :

A) J'improvise au coup par coup !

B) J'établis un contrat complet en précisant l'utilisation du cheval (balade, dressage, CSO, CCE...), le durée de la location, la répartition des frais...

Pour le travail du cheval :

A) Je saute, je saute et... Je saute ! C'est ce que je préfère.

B) Avec le propriétaire, j'établis un planning suivi du travail du cheval et, éventuellement, un programme de concours.

Quant aux soins :

A) Je n'ai pas vraiment le temps de m'en occuper. Le propriétaire n'a qu'à le faire. C'est son cheval après tout !

B) Je laisse toujours le cheval brossé, ses pieds curés, le matériel rangé...

Si le propriétaire sort en concours :

A) J'espère qu'il fera moins bien que moi ! S'il réussit, c'est bien grâce au travail que j'ai fait sur le cheval.

B) J'essaie d'aller le voir et de l'encourager. S'il a des difficultés, nous en discutons un peu plus tard.

Si je sors en concours :

A) Je n'hésite pas à pousser le cheval dans ses limites. Je ne suis pas venu pour faire de la figuration.

B) J'associe le propriétaire à ma réussite ou je discute avec lui de mes échecs et des moyens d'y remédier.

Le cheval est blessé et indisponible pendant un mois :

A) je refuse de payer un mois de demi pension si je ne peux pas le monter.

B) Je prends des nouvelles, propose mes services pour sortir le cheval en main et maintiens ma demi pension.

Je prends des vacances :

A) Quand ça me chante et sans prévenir le propriétaire. A lui de se débrouiller pour s'en occuper.

B) Je préviens le propriétaire aussitôt que possible et je m'arrange avec lui pour que nos dates de vancances concordent.

Je paye la mensualité :

A) Avec quelques jours de retard

B) Pas besoin de me le rappeler !

Je trouve un autre cheval qui me plait plus :

A) Je ne laisse pas passer l'occasion. Je donne mon congé immédiatement.

B) je préviens le propriétaire suffisament à l'avnce pour qu'il puisse s'organiser.

 

 

 

 

 

 

 

Surlignez entre les deux étoiles ci-dessous pour voir la réponse :

*Si vous avez choisi une majorité d'options A, vous n'êtes pas prêt pour prendre une demi pension. Si vous penchez vers les options B, vous pouvez tenter l'aventure.*

Service gratuit simple et accessible à tous

Lancez-vous

Exemples de contrats :

Le site => http://www.chevalmag.com/chevalmag/Services/Contrats-juridiques       vous propose de multiples exemples de contrats.